LE NIGER

 

 

Situé entre l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Tchad, la Libye, le Nigeria et le Mali, le Niger est un pays sahélo-saharien, dont l’histoire a permis de façonner tous les autres aspects qui la constituent.

Le Niger se trouve sur la bordure du craton Ouest africain et présente généralement des reliefs peu contrastés. Les plateaux constituent l’essentiel du territoire. Au cours de l’histoire, ces territoires Nigériens, ont abrités divers peuples qui constituent aujourd’hui les différentes ethnies de ce pays. En effet, le peuplement actuel, est le résultat de migrations très anciennes qui se sont intensifiées à la fin du néolithique avec la désertification du Sahara. Aussi, le critère de classification adopté est celui de la langue. C’est cette dernière qui permet de distinguer un certains nombres d’ensemble, notamment : les Haoussas, Zarma-Songhaïs, Foulbés, Kel Tamajaqs (Touaregs), et les Kanouris, qui représentent 95% de la population du pays. Le pourcentage restant inclus les Toubous, Arabes et Gourmantchés. Les ethnies sont très importantes au Niger, et chacune d’elle a laissé sa marque dans l’histoire.

Ainsi, aux environs du VIIème siècle après J.-C apparurent les premiers états, dont le Songhaï qui développa son influence vers le fleuve. Les haoussas eux, qui se maintenaient encore dans le massif de l’Air sont d’actif commerçants et présents dans tous les centres urbains. D’autre part, le XVème siècle fut pour l’histoire du Niger une période remarquable sur tous les points : apparition du Sultanat de l’Air, la renaissance du Songhaï qui, sous Sonni Ali Ber mit un terme à la prépondérance du Mali dans le soudan occidental, l’avènement des états Haoussa qui ouvrirent alors les premières routes entre le soudan central et les pays du sud. Enfin il y’a eu la mise en place de structures politiques de plus en plus complexes, différenciations sociales aristocraties, etc.)

Enfin, on ne peut parler de l‘histoire du Niger, sans mentionner l’occupation coloniale, qui rencontrera partout une résistance farouche. Notamment, la mission de reconnaissance Voulet et Chanoine, dont on se souvient à cause des multiples massacres et destructions de villes et villages. A la vue de ces atrocités, la résistance s’est vite renforcée. Elle était dispersée à travers des combats à Zinder, Kandadji et d’autres villes du pays. En dépit de ces résistances, le pays vécu sous le régime des travaux forcés jusqu’en 1946. C’est après des luttes farouches et par la mobilisation encore plus forte de nos ancêtres que le 3 aout 1960, le Niger accédait à l’indépendance sous la direction de Diori Hamani, leader du R.D.A (premier parti politique nigérien).

NOS COORDONNEES

Ambassade du Niger au Sénégal

Avenue Cheikh Anta Diop
Dakar
Sénégal

TELEPHONE: (+221) 33 824-12-26
FAX: (+221) 33 824-12-51
EMAIL: niger09@orange.sn

 

NOS HORAIRES

Heures d'ouverture

Lundi - jeudi: 09h00 - 13h30 et 14h30 - 16h30
vendredi: 09h00 - 13h30

Réception des dossiers

Tous les jours de 09h00 à 12h30

 

VIDEOS